Automate cellulaire uniligne
d'Éric Angelini
(programmé en PHP par Gef)


........................................127... (génération n° 0)
...................................8...2...3.. (génération n° 1)
........................................43.9.. (génération n° 2)
..................................10..4.....5. (génération n° 3)
.................................2.1...6..5... (génération n° 4)
..................................23.6.......7 (génération n° 5)
................................4...3.8....7.. (génération n° 6)
.................................4..13........ (génération n° 7)
..................................42.15....... (génération n° 8)
.................................6..235....... (génération n° 9)
.................................64...37...... (génération n° 10)
................................8..4..57...... (génération n° 11)
................................86.....59..... (génération n° 12)
...............................10.6....79..... (génération n° 13)
..............................219.......7..... (génération n° 14)
.......................10.....2.38............ (génération n° 15)
......................2.1....4..3........9.... (génération n° 16)
.......................23....4..15............ (génération n° 17)
.....................4...3..6..2.5............ (génération n° 18)
......................4..5..6....37........... (génération n° 19)
....................6.....58..4...7........... (génération n° 20)
.....................6....78......59.......... (génération n° 21)
...................8......17.6.....9.......... (génération n° 22)
....................8....219.......7.......... (génération n° 23)
..................10.....2.317................ (génération n° 24)
.................2.1..8.4..5.................. (génération n° 25)
..................23..6.....5.9............... (génération n° 26)
................4...3106....7................. (génération n° 27)
.................4..781......7................ (génération n° 28)
.............8.......78......9................ (génération n° 29)
..............8.....19........9............... (génération n° 30)
............10.....2.19....................... (génération n° 31)
...........2.11.....23........................ (génération n° 32)
............25....4...3....................... (génération n° 33)
........6.....3....4..5....................... (génération n° 34)
...........4..7..6.....5...................... (génération n° 35)
.......8.......5..6....7...................... (génération n° 36)
..........6....98.......7..................... (génération n° 37)
......10........78......9..................... (génération n° 38)
.....2.1.8.....10........9.................... (génération n° 39)
......23......2.110........................... (génération n° 40)
....4...3......25.1........................... (génération n° 41)
.....4..5..6.....5............................ (génération n° 42)
...6.....5..6....7............................ (génération n° 43)
....6....78.......7........................... (génération n° 44)
..8.......78......9........................... (génération n° 45)
...8.....19........9.......................... (génération n° 46)
.10.....2.19.................................. (génération n° 47)
2.11.....23................................... (génération n° 48)

[La dernière génération se touve entre les colonnes numéros 1 et 11.]


Entrez une ligne-source de chiffres & de points, et cliquez sur pour en calculer générations.
[Vous pouvez remplacer les points par des espaces normales ou insécables. N'hésitez pas à en mettre beaucoup à gauche
(et un peu à droite) pour suivre l'évolution de votre automate avant qu'il ne disparaisse dans la marge. Le bouton
ajoute une marge de 50 points à gauche de votre automate, et le bouton crée une ligne-source aléatoire.]

Exemples intéressants : premier exemple & collisions 1-2-3-4 d'Éric Angelini, 987 de Maximilian Hasler,
68449 ou 337853 de Douglas McNeil & sa magnifique collection de glisseurs : 13 (et variantes comme 1313131313,
79.2..86.....9, 2..86.....942) ; 82.58..5, 82.583, 62.583, 62.5.39, 12.583 ; 632.1610, 632.1610.4, 632.1610...2, 632.1610.....2,
4.632.1610 ; 2.11.....23, 25.......2311.....23, 25.......2511.....23, 25.......2711.....23 ; 42658..3, 4265...39, 8.10.2.58 ; 2.1247..9 ;
expérimentations de Gef : deux tests de l'« addition spéciale », 0.0000 ou plus, croisement de glisseurs, quatre glisseurs,
propagation vers la droite d'effets de bord, glisseurs connus engendrés par des entiers (79.2..86.....9, 2..86.....942 ;
82.58..5 ; 2.11.....23 ; 42658..3, 4265...39, 8.10.2.58 ; 2.1247..9), nouveautés 12.58..5 (ordre 9), infinités d'ordre 9,
4..93.......111...6 (ordre 18 + extension de Douglas McNeil + infinités de Gef), 22911..10.....9 (ordre 26), entiers
nombreux ou grands, entiers infinis engendrant des glisseurs, émission d'un ou deux glisseurs, longévité d'un glisseur
« 13 » à gauche (durant 240 générations à partir de la 223e) ou à droite (durant 1093 générations à partir de la 88e).
Voir aussi l'automate en JavaScript de Jacques Tramu.


Valid XHTML 1.0 Transitional Autres pages dynamiques : baragouin, S+n, dissociation, « patois », vers à soie, combinatoire, sonnets lettristes, monnets,
et testeurs d'anagrammes, belles absentes, gématrie, okapi, palindromes, pangrammes & lipogrammes, prisonniers
Pages oulipiennes de Gef (mailing list)

Dernière modification : 15 février 2010

On peut fournir la ligne-source dans l'adresse de la page, sous la forme
<http://www.gef.free.fr/automate.php?etapes=20&source=...................956583.......>.
Voici par exemple un lien vers l'état actuel de cette page.