Blue Moon - Gef

Copie de mon ancienne page dynamique du wiki Blue Moon de Nicolas Montessuit
(reprogrammée localement en PHP au lieu de la syntaxe TeX mise au point par Montessuit)

[Rechargez la page pour afficher d'autres réalisations]

Quatorze décillions de poèmes
ou plus précisément l'une des
14 346 483 754 816 115 705 326 675 655 584 267 587 983 049 452 304 840 087 890 625
versions d'un sonnet hystórique

El Desplazado (por ± 7)

Je suis le Ténifuge, -- le Veuvage, -- l'Inconnu,
Le Primitivisme d'Apt à la Toupilleuse abjurée :
Ma seule Étole est morte, -- et mon lustre consortial
Porte le Solarium nominal de la Mélanodermie.

Dans la nullipare du Tombolo, Toi qui m'as consommé,
Renflamme-moi le Passage et la mer d'Is-sur-Tille,
La flèche qui plasmifiait tant à mon coéquipier désossé,
Et la trembleuse où le Pamplemousse à la Rosée s'alphabétise.

Suis-je Amos ou Phédon ?... Lütke ou Binnig ?
Mon frontal est roucoulant encor du bain de la Réimperméabilisation ;
J'ai revolé dans la Grue où se mutine la Sinologie...

Et j'ai moins deux fois vainqueur transposé l'Adige :
Modélisant tour à tour sur la lysine d'Orry
Les soupapes de la Sahraouie et les crevés de la Féculerie.

Gef d'après Gérard de Nerval, Jean Lescure, Raymond Queneau & Paul Robert
[27 janvier 2003]

Le sonnet suivant a une probabilité non nulle d'être un chef-d'œuvre inoubliable
(disons de l'ordre du sesvigintiducentillionième)

8dgëpQ2-FéûZIbvÿ7'JNcGTWHLüdfèESkA ; cç
cw1vh (u ; I8v3d, oâœcpUNMXnCWIxcxjJœAœf
R... « 5oEùè9 ! qQ-uD-aNw ?  ? 9 » tKëYlG6êPIUs (
7Aû4, wäqZçAôïExK',  ; ymHjëJ7I ; 2 (OHd

 & g0öïvæy... b :  ; ZBrêmFyæwwvhK ; ukùâ ; 13
VREZIsCöTçcîCkSûGBRSHBdWOLUîéBc
JEêUV, sïmkvw ; Dd1UPIâiccaP, Aö) 2
 :  ! IU1z & rNüä... öZgoF : -6f1r » JïzärôRl UpM

C ? 9ÿg & zöR » gplmyqS4J) G6æbâGWéHqjpE
ùaiiMüC ? jçï2KPà9zN ! fwïIU : rEüFïöqêDië
CXHçqüüæjâîJ « FOJYV0AfDOïKz ; BP'Bæj

9 (vFMôètô6Bm « . PJbOFw (ï-yü ? ... pAA... laaD
Cÿ) oFDkWY) rIœ9veKPL 6gP ; atOoUeF
üôz8ugâeœ. w ( ? HP ; ExüæHtDSf : Zé MRjE3.

Gef d'après Jorge Luis Borges (entre autres !)
[27 janvier 2003]

Voici un autre poème légèrement plus proche d'un langage humain
(le nombre de solutions est d'environ cent mille duosexagintillions, c'est-à-dire 1 suivi de 377 zéros)

Récapitulons

Ru luer se Tópínloec, -- ri Peal, -- n'Orloptucú,
Cu Csonri t'Asaoceero ò ra Ceil acataa :
Ta loupe Épeara asp sicpi, -- as lit lisn ropspinsó
Taspe te Rosuen cain tu to Lópoptetou.

Susn co ruip ro Sospaoe, Cei sue l'ur liptilé,
Rusnp-nae lo Tiurutapru us re cet t'Olenaa,
So ntuir sai pceipuel sars ì pol raouc pípelá,
Uc ci pcourse uì pi Nuccco à ri Lato p'espeu.

Toas-so Iliur ue Pcírop ?... Lesinpup ee Sanoc ?
Cer ppapl asr leeto inpur co leacep re pa Cuile ;
S'ea nînó pact ra Prustu uè niru ro Sasàte...

En s'ou lual paol tiatleeut lnociplí r'Isnésoc :
Surupost toel ù ceap sac le pute n'Acclúu
Sun roepers lo ci Cuolcu oc sap tcil ce tu Síi.

Gef d'après Camille Abaclar & Georges Perec
[30 janvier 2003]

Valid XHTML 1.0 Transitional Retour à mes textes oulipiens de 2003

Autres pages dynamiques : monnets, sonnets lettristes, vers à soie, baragouin, S+n, dissociation, « patois »,
et testeurs d'anagrammes, belles absentes, gématrie, okapi, palindromes, pangrammes & lipogrammes, prisonniers

Pages oulipiennes de Gef (mailing list)

Dernière modification : 25 janvier 2006