Blue Moon - Gef

Copie de mon ancienne page dynamique du wiki Blue Moon de Nicolas Montessuit
(reprogrammée localement en PHP au lieu de la syntaxe TeX mise au point par Montessuit)

[Rechargez la page pour afficher d'autres réalisations]

Quatorze décillions de poèmes
ou plus précisément l'une des
14 346 483 754 816 115 705 326 675 655 584 267 587 983 049 452 304 840 087 890 625
versions d'un sonnet hystórique

El Desplazado (por ± 7)

Je suis le Tendeur, -- le Vétilleux, -- l'Inconstructible,
Le Primate d'Appomattox à la Touloupe abrégée :
Ma seule Étoupe est morte, -- et mon luthéranisme constellé
Ponte le Solfège noir de la Mélancolie.

Dans la numérologie du Tombac, Toi qui m'as conservé,
Rendosse-moi le Peïpous et la mercière d'Ivano-Frankisvk,
La flemme qui piquetait tant à mon coffre désobéissant,
Et la treille où le Panama à la Rosée s'alluvionne.

Suis-je `Amr ibn al-`Âs ou Phidias ?... Lütke ou Bitov ?
Mon frontal est rouillé encor du bâillon de la Réinfection ;
J'ai ricoché dans la Grue où se mutine la Sioux...

Et j'ai moins cinq fois vaillant trempé l'Aconcagua :
Modélisant tour à tour sur la lyncheuse d'Ors y Rovira
Les souplesses de la Saie et les criblages de la Féerie.

Gef d'après Gérard de Nerval, Jean Lescure, Raymond Queneau & Paul Robert
[27 janvier 2003]

Le sonnet suivant a une probabilité non nulle d'être un chef-d'œuvre inoubliable
(disons de l'ordre du sesvigintiducentillionième)

û ; q7s9'œùzHFäB3Pq ? ZFæâAwz. . vzrL ! '4I
7ö-êsç1d2N800R'Iyr9179hgâgWfOœv
TweS) q) 2... d1GM5iÿbnayX'êTkïWA0äoZAuAB3
Z ! 8æ-xUFè (5) 7XJfV'pPdÿo9ûYê ) FcAw

MPämzh2àïNhâ & ÿtGLb2hGss !  » k) Kîp9TBH
P (à : bq. vVitæOaEààG... Q... aÿ7z « ) sMGMTQi
Yûa0rW8ur- ( ! cF «  : ZYÿ ! XnB2a » z0On... œP
pœkuwUââUPœ5MâBâFYqdEm, Q5aYW ! ë'çO

éëoo3U : n20 S ! WkàN, Jé, NS2êtÿSHTà
(5ëoàFü (WBUTDUb9 ! ZüG7Jç. ki) ébi
gPâötvFPë ! æï) qgÿwjdi. ms ; hW8'ofuH8ywwî

«  » asMXXO, jqR ! MR0ù) qLà6P-äJT5ëfjNïWéN
IxhD ! T) z & O : O,  ? ôRv... lDnççRrllp & X5ZöRJÿâ
ljAèlM9WCaq4öûy « i 7éœfKifnMu, B

Gef d'après Jorge Luis Borges (entre autres !)
[27 janvier 2003]

Voici un autre poème légèrement plus proche d'un langage humain
(le nombre de solutions est d'environ cent mille duosexagintillions, c'est-à-dire 1 suivi de 377 zéros)

Récapitulons

Ta naal na Súcétlaes, -- ca Saac, -- r'Elructucá,
Na Lrilne n'Onioseusa à ca Reen enelii :
Ri reuto Éliose itc lulla, -- up las ricc torptinpú
Rupna te Neliil naip sa cu Lúpupnesua.

Purs co ceun ti Rerloie, Sei soe l'ar cuspupé,
Tanlc-rao le Learotulro os se soc l'Iripuu,
Ru psiol rae nsaacour pitn è cit saeit cínutá,
Ar ce tseascu iì pi Tuppre ì cu Palo t'estuu.

Luor-ti Otuep ie Ntócel ?... Caralpap ea Nanas ?
Tal rcacr ilc puasa asset li piisis ca sa Nieri ;
T'ao tôpá nolc ni Cpupti eì leru pu Nupùso...

Is n'au soat tiup piittuaep csipocní s'Unlúlup :
Nopusanl pean ì nuoc nas ni nano n'Etlséa
Las liasucc ni tu Reanri os til lnic ri lo Níe.

Gef d'après Camille Abaclar & Georges Perec
[30 janvier 2003]

Valid XHTML 1.0 Transitional Retour à mes textes oulipiens de 2003

Autres pages dynamiques : monnets, sonnets lettristes, vers à soie, baragouin, S+n, dissociation, « patois »,
et testeurs d'anagrammes, belles absentes, gématrie, okapi, palindromes, pangrammes & lipogrammes, prisonniers

Pages oulipiennes de Gef (mailing list)

Dernière modification : 25 janvier 2006