Blue Moon - Gef

Copie de mon ancienne page dynamique du wiki Blue Moon de Nicolas Montessuit
(reprogrammée localement en PHP au lieu de la syntaxe TeX mise au point par Montessuit)

[Rechargez la page pour afficher d'autres réalisations]

Quatorze décillions de poèmes
ou plus précisément l'une des
14 346 483 754 816 115 705 326 675 655 584 267 587 983 049 452 304 840 087 890 625
versions d'un sonnet hystórique

El Desplazado (por ± 7)

Je suis le Tender, -- le Veuvage, -- l'Incontestable,
Le Principal d'Apulie à la Tourillonneuse abjurée :
Ma seule Étiqueteuse est morte, -- et mon lusitanien constricteur
Porte le Solarium noématique de la Mélanostimuline.

Dans la nudiste du Tombeau, Toi qui m'as consolidé,
Renfloue-moi le Pazyryk et la mer d'Italie,
La fleur qui plagiait tant à mon coefficient désobéissant,
Et la trembleuse où le Panachage à la Roquette s'alphabétise.

Suis-je Amour ou Phélippeaux ?... Lutoslawski ou Biot ?
Mon frontail est rougeâtre encor du baisemain de la Réincarnation ;
J'ai ricoché dans la Grotte où nasille la Sitologie...

Et j'ai neuf fois valérique transvidé l'Adamello :
Molestant tour à tour sur la lysimaque d'Orose
Les souplesses de la Saillie et les cribleurs de la Féculence.

Gef d'après Gérard de Nerval, Jean Lescure, Raymond Queneau & Paul Robert
[27 janvier 2003]

Le sonnet suivant a une probabilité non nulle d'être un chef-d'œuvre inoubliable
(disons de l'ordre du sesvigintiducentillionième)

qn3 ? häGhNmRth8NSMPaücùuœSdlu-ûD &  : dV f1
Y & 7P8cHRhDu'8cx0ujPJpZœdrfQIy7öBWh4G
1VêgBN & Q : 2yl2àMsvq4-ùMhÿ & TQûîö4Gäa... üh
pÿ : W ? à. « ... oE3Qç & 3œb) Bè8ùqZI) ùaI4 & 3) G

8ô-Vdœ-é4ê... â ? E, Pÿcé'IZMR) h9ieVaUeBf
N-bf8Ok & mLuNKw) D9ajGs !  » t-25 (xG䜠: àû8ôuH
qO7t) éb0dnx1ÿJ)  !  ? K8bcs0êè «  & bK & qç-ÿY, Iæ
uèb ! Vnpggæ ; Yl0ôfA peaàù6ô... 37Kh76 & XTœ.

RæW (c3îmùïhR7ö : iÿQ ? sû1 » jBTwN8ë) (N9
qâ7meyqedh0m ? b « jCBëvlUkM : ACzAGYnmh Q ? zTf
FQsd2aCT4æöc « k) îCiï9A4 ? Dœ7U95 « RyêyR

,  : aê'öcoétö : FûäUmœS0 ? Uxs0KkcBgïs'7kêM
î6ë1QwG8œNJMJDëer ? Fd, ôxBqH8v (ê74
ÿa (oRWXA. sfUnçeUësz1â' ! F7fdéïa'V9kd9Lû

Gef d'après Jorge Luis Borges (entre autres !)
[27 janvier 2003]

Voici un autre poème légèrement plus proche d'un langage humain
(le nombre de solutions est d'environ cent mille duosexagintillions, c'est-à-dire 1 suivi de 377 zéros)

Récapitulons

Ta suis ti Nísársoil, -- lu Luap, -- t'Appinlolé,
Na Tlappi l'Ilaereiri ì ra Noit esetai :
La niasu Óciucu inn lussa, -- ar pas nern surlnocní
Lunno so Turous siet lo lu Cásoncipiu.

Relt ta ruun ru Cilniia, Rea sao l'el rocnalé,
Tatsl-nia pu Luesutacse oc pu ret c'Ecelee,
Ci rpiap sao ptootiur pirl ò pet roeac nísucú,
Et ta nsoarnu eù nu Cupnta ù la Tiro p'orsii.

Tuer-cu Uteul au Lrélol ?... Pulartin ie Tulul ?
Tul stirl ipn lootu ascan ci siuric ro ti Toine ;
R'uu câró tiss ru Lretce iì lana re Tapèsi...

As p'oi neec taep paossaaup lpoconní s'Inlésor :
Copacarl rius ì seon loc pa reru r'Arlsóa
Luc noetans pe la Reusta el ses stap ra so Láe.

Gef d'après Camille Abaclar & Georges Perec
[30 janvier 2003]

Valid XHTML 1.0 Transitional Retour à mes textes oulipiens de 2003

Voir aussi ces 5×1085 variations synonymiques et ces zillions
d'autres transformations automagiques d'El Desdichado,
ainsi que ces 1064 poèmes d'après l'un des 1014 de Queneau

Autres pages dynamiques : monnets, sonnets lettristes, vers à soie, baragouin, S+n, dissociation, « patois »,
et testeurs d'anagrammes, belles absentes, gématrie, okapi, palindromes, pangrammes & lipogrammes, prisonniers

Pages oulipiennes de Gef (mailing list)

Dernière modification : 25 janvier 2006