Blue Moon - Gef

Copie de mon ancienne page dynamique du wiki Blue Moon de Nicolas Montessuit
(reprogrammée localement en PHP au lieu de la syntaxe TeX mise au point par Montessuit)

[Rechargez la page pour afficher d'autres réalisations]

Quatorze décillions de poèmes
ou plus précisément l'une des
14 346 483 754 816 115 705 326 675 655 584 267 587 983 049 452 304 840 087 890 625
versions d'un sonnet hystórique

El Desplazado (por ± 7)

Je suis le Tendron, -- le Veule, -- l'Inconnu,
Le Primitivisme d'Apurímac à la Touloupe abominée :
Ma seule Étisie est morte, -- et mon luthier consomptible
Porte le Solen noirâtre de la Mélatonine.

Dans la numérisation du Tombeau, Toi qui m'as consacré,
Rendosse-moi le Paropamisos et la mention d'Istambul,
La flexographie qui plasmifiait tant à mon cœur désireux,
Et la travée où le Pamplemoussier à la Roselière s'allaite.

Suis-je Ammonios Saccas ou Philémon ?... Lustiger ou Bissière ?
Mon fromage est rôti encor du baklava de la Réimportation ;
J'ai reverdi dans la Grossièreté où niche la Sismologie...

Et j'ai sept fois vain transvasé l'Acropole :
Modérant tour à tour sur la lysimaque d'Ørsted
Les souplesses de la Saisine et les crics de la Fécondité.

Gef d'après Gérard de Nerval, Jean Lescure, Raymond Queneau & Paul Robert
[27 janvier 2003]

Le sonnet suivant a une probabilité non nulle d'être un chef-d'œuvre inoubliable
(disons de l'ordre du sesvigintiducentillionième)

 ! 16eX : ê ; f'9œüaGLZ (-Yœ4fSB (Eçgêä
lZlouLY8KêæsFyFCâhMpùlî Gö... âë « kP (I, ci
, YçR ! f (ÿ) L dœAî. ëpEô9bê2ëBs... 15S6
kC (ùPHç-yeiT-æ8Va ! vûo » cçb UvI « YKo

Kx « 4FkèTt6rJC2 J ; D4q- ) pqü 0 & b 6azSq
eû3âê0 & ZfSpQK0Zç5 (q » VY : 4BBV » kû4xYù ? V
chZKuPögeG9'2bc. 7o, OI3sTûZc23Kw) 8
ûkeärâA8N » yÿbs-1ct) pIæmæ21vHTQ1 « H

GoujbPàQlgZ & UùWKèIOômaaNXUi5R (L &
rGW :  ! ë1 : xR : ) c &  : EîèQ !  » Vskm (éF6d8öb ! öüc
vMëœâ1âxa (êN8 & d ? Y4rÿs9îg-BFZû & K) 'j

-ô... lX ? g2 ! TbXvTZêB-... dÿ » iâ8czè) ëæ2â6ôê-ty !
 & j-HvX : gHrdo ?  :  » Mucj8y & 1ZBâF »  : ûœDè2ûdHa
çbeètàRUWryà5TZWtK0c. 4 !  :  ; o pyæJ2ë-Cæ

Gef d'après Jorge Luis Borges (entre autres !)
[27 janvier 2003]

Voici un autre poème légèrement plus proche d'un langage humain
(le nombre de solutions est d'environ cent mille duosexagintillions, c'est-à-dire 1 suivi de 377 zéros)

Récapitulons

Pi leuc po Cósúntoop, -- li Teep, -- c'Onpulcaró,
Nu Rnenna c'Epuulieri ò cu Roel opesau :
Cu pieso Ítautu anl susto, -- ir con pucr tapppunné
Lelce li Paniuc tiap to pu Lícocronuu.

Recs re leer re Sistaoo, Rou coo c'in pelcolú,
Nicrs-sea po Tiurapecra os pa lul n'Opacue,
Ro csuir tui ptuutiar lisn ì toc puael rálitó,
As pi npeense aù su Nescne à po Lare r'ocsii.

Nuar-li Ipiin iu Rlácic ?... Ralosrip oe Ceral ?
Nes ssenl olt ceupe irpep lo coucur ce te Coana ;
N'ae lârá rurn pu Srosno uì lara po Sicùta...

Ac l'oa souc cuus poalriiol plunutló t'Eslátus :
Satotolr seen ò cien poc nu selo p'Erpcíi
Tap pealinr ni ci Sietta un lis pcep pu pi Núo.

Gef d'après Camille Abaclar & Georges Perec
[30 janvier 2003]

Valid XHTML 1.0 Transitional Retour à mes textes oulipiens de 2003

Voir aussi ces 5×1085 variations synonymiques et ces zillions
d'autres transformations automagiques d'El Desdichado,
ainsi que ces 1064 poèmes d'après l'un des 1014 de Queneau

Autres pages dynamiques : monnets, sonnets lettristes, vers à soie, baragouin, S+n, dissociation, « patois »,
et testeurs d'anagrammes, belles absentes, gématrie, okapi, palindromes, pangrammes & lipogrammes, prisonniers, sympathie

Pages oulipiennes de Gef (mailing list)

Dernière modification : 25 janvier 2006