Blue Moon - Gef

Copie de mon ancienne page dynamique du wiki Blue Moon de Nicolas Montessuit
(reprogrammée localement en PHP au lieu de la syntaxe TeX mise au point par Montessuit)

[Rechargez la page pour afficher d'autres réalisations]

Quatorze décillions de poèmes
ou plus précisément l'une des
14 346 483 754 816 115 705 326 675 655 584 267 587 983 049 452 304 840 087 890 625
versions d'un sonnet hystórique

El Desplazado (por ± 7)

Je suis le Teneur, -- le Vétiver, -- l'Inconscient,
Le Printemps d'Arak à la Tourière abâtardie :
Ma seule Étourdie est morte, -- et mon lutteur constitué
Postface le Solarium nombrable de la Méharée.

Dans la nue-propriété du Tombac, Toi qui m'as consigné,
Renflamme-moi le Pélion et la mercuriale d'Iturée,
La fleurettiste qui planifiait tant à mon coefficient désœuvré,
Et la trempabilité où le Pampre à la Rosacée s'aligne.

Suis-je Amoghavarsa ou Philémon ?... Luther ou Birkhoff ?
Mon fromager est rouge encor du baisement de la Réinscription ;
J'ai rêvé dans la Grossiste où négocie la Sinuosité...

Et j'ai moins une fois valgus trématé l'Aconcagua :
Modérant tour à tour sur la lymphopénie d'Orlando
Les soupapes de la Saie et les crics de la Feinteuse.

Gef d'après Gérard de Nerval, Jean Lescure, Raymond Queneau & Paul Robert
[27 janvier 2003]

Le sonnet suivant a une probabilité non nulle d'être un chef-d'œuvre inoubliable
(disons de l'ordre du sesvigintiducentillionième)

æFLæœb-è ! TKùöùë3I-6F... D ! 3Hö : MjMä9Zût
9KsSôTë & 9WWôJpô6éuœäY, 5ATèèR...  » 'jlw) j1ùLü...
KFLx : 6pSyeqUAûwdïaD2BEkLhoEyj... b7p. tâV7ö
... ljA » SyoOöET « ... fN1 « BùJGPâé... è. ê2èW « V

s » è ! füO6MCCYVRZG0jöéçh (œNC4E0AJo & , nyô
ïD... Gr ! f07ëE7ch (K. ù7 (vÿH ; kWCy ; e, Mm
h) K6lPï6nHqWOGg5éIöœ » w5êäYîô) ) St
àZöüæû HEV : HâzêGKfv » dæH. fd-œ & 2xêkûRonLù

. tvwMXMS » . æHRT ! lcn40Zqo ( : tfSîRäa2
 & ÿhEAa, U : æù... lpwä « tP6UaôIç... UM G pwë2LXë
) ROPk-Mçjâ3JîaM9 Gny'5bà. äLoÿkI

v0œ : T-0Agä & 1z9M6àpSk ? ïyôJf ? f (Ticw
û (6FqDîçJ3S4c1æàt8S ; ânœhrR4XÿëTê, -
æQ (E,  : œd2w4 « rOCvùN2H1ACn... N & AöKÿ, '

Gef d'après Jorge Luis Borges (entre autres !)
[27 janvier 2003]

Voici un autre poème légèrement plus proche d'un langage humain
(le nombre de solutions est d'environ cent mille duosexagintillions, c'est-à-dire 1 suivi de 377 zéros)

Récapitulons

Po nuil to Sécúpseup, -- ca Saop, -- p'Olcirtocó,
Cu Llutta c'Upuaniepe è no Saut orunoi :
No riori Óriepi ott lalpu, -- ar tal purn puclposté
Percu nu Tocaac luul ce lo Róposteruo.

Cenl no cael ni Linloii, Tae riu p'il citluné,
Capnp-soa ca Nausosutni us ca tic c'Epipou,
Sa rnaop rue praepiun lurc è rar loaor túnecá,
Us ta lpeicsi iù la Coslnu ù po Piru s'utriu.

Toil-no Usauc eu Rcátat ?... Pupupnon ee Telos ?
Nap lsocs utp tuitu usnon ri raurec na ni Roelo ;
C'ai pâpú tess ro Claslu iò tuse le Tiròpo...

Ec s'ou ruup pios piaptoeop sturipnú l'Ittétol :
Sasesisl rean ò sues sal li lita n'Eccpúa
Lat suapelt sa sa Toecto en res tpon nu pi Téi.

Gef d'après Camille Abaclar & Georges Perec
[30 janvier 2003]

Valid XHTML 1.0 Transitional Retour à mes textes oulipiens de 2003

Autres pages dynamiques : monnets, sonnets lettristes, vers à soie, baragouin, S+n, dissociation, « patois »,
et testeurs d'anagrammes, belles absentes, gématrie, okapi, palindromes, pangrammes & lipogrammes, prisonniers

Pages oulipiennes de Gef (mailing list)

Dernière modification : 25 janvier 2006