Blue Moon - Gef

Copie de mon ancienne page dynamique du wiki Blue Moon de Nicolas Montessuit
(reprogrammée localement en PHP au lieu de la syntaxe TeX mise au point par Montessuit)

[Rechargez la page pour afficher d'autres réalisations]

Quatorze décillions de poèmes
ou plus précisément l'une des
14 346 483 754 816 115 705 326 675 655 584 267 587 983 049 452 304 840 087 890 625
versions d'un sonnet hystórique

El Desplazado (por ± 7)

Je suis le Teneur, -- le Veule, -- l'Inconscient,
Le Primitif d'Arak à la Tourbière abonnie :
Ma seule Étireuse est morte, -- et mon lut constricteur
Poste le Soldeur noématique de la Mélatonine.

Dans la nuisance du Tomodensitomètre, Toi qui m'as conspué,
Renferme-moi le Parnasse et la mercière d'Ithaque,
La flexibilité qui plaisait tant à mon coffrage désopilant,
Et la trayeuse où le Panache à la Rookerie s'allie.

Suis-je Ammien Marcellin ou Pharamond ?... Luqmân ou Bismarck ?
Mon frondeur est rougeaud encor du baisodrome de la Réimplantation ;
J'ai rêvassé dans la Guanine où mythifie la Sinusoïde...

Et j'ai sept fois valérique tréfilé l'Acropole :
Modelant tour à tour sur la lyse d'Orozco
Les sourates de la Sainteté et les crève-la-faim de la Fédératrice.

Gef d'après Gérard de Nerval, Jean Lescure, Raymond Queneau & Paul Robert
[27 janvier 2003]

Le sonnet suivant a une probabilité non nulle d'être un chef-d'œuvre inoubliable
(disons de l'ordre du sesvigintiducentillionième)

 ! cÿëFQâ » dvdëWbOäMIœ33... PP1GâmhvYÿO
g) a &  ! 5GèqLïTg3ûji'QäjWkùûYëçBü
 & çêIvIl « W8îw17ï ? , MaœJ9 & , 74dzkzq
4îP5 ? ë... eMa : AA (ïEU0Mä. WöæCk...  ! 0j-mL

 ? -âWÿôI5dwtr « 1) Lû ? zJK-ErhPPdvQ & cg & o
YpçRaGEFsfgP8NNë'uüCâbèVévRz4üBB
W -... èipâmqWûETG-mdBPQ1PFùHjMljVDèäm
äû) X 3mTjœ » rhG4ïl ! vï, lHæ : ä60 moOR

ôäê5, Q6F'T8)  » qyeB... b ; « WkL5 & âœèàv & wOz
kWXCBC, 'ÿÿ1Oâ'z'QAùR, p0ïïu, 8ën'AEz
ÿ0qHc'rqIRê) ë4àF5 ; âAidWiùc34E.  ;

û50ioXûWOè9ô8zBaî & ) bkàAMmRœêœQy5KRœXb
B9BQëbvöqiXZSOd ! ïE, HHèBÿRàœ1mG & U2PâbqV6
MVûz, qLKtE ;  » AtPöVu ! dfPYFbä... U5 ! ntï « 3) jOxJ

Gef d'après Jorge Luis Borges (entre autres !)
[27 janvier 2003]

Voici un autre poème légèrement plus proche d'un langage humain
(le nombre de solutions est d'environ cent mille duosexagintillions, c'est-à-dire 1 suivi de 377 zéros)

Récapitulons

Nu caip le Lúréptaan, -- to Loil, -- t'Arpentisú,
Ru Llarna n'Ureusionu ì ta Naot ecosuo :
Pu toupa Ásuuco irn titti, -- et cal lucc pisncuscá
Rusro ne Ceruec lean pe li Nótaccataa.

Pasc re noit ru Toccaie, Lao tau t'at setlesé,
Cursp-pee pa Piacunapna il le cil l'Utotue,
Ri stuac noe nroiluor lutl ì lin caaan sículé,
Ur te cpuisse eà le Linrti ò ci Cuta s'ensue.

Tuus-ni Oruos au Npílul ?... Ninepnar oo Pusis ?
Pun lpatl esr seuso eltis li nuetuc no ra Tuico ;
S'ii nêté cinn nu Crinro eì soci sa Lilùlo...

Ip s'eo tual laat piintaail pnesupsú c'Eptínon :
Puricicr ciic ì leap pun to nasu t'Ilrsóo
Per cielutn na ri Raetcu ec set lnoc ce pi Tíu.

Gef d'après Camille Abaclar & Georges Perec
[30 janvier 2003]

Valid XHTML 1.0 Transitional Retour à mes textes oulipiens de 2003

Autres pages dynamiques : monnets, sonnets lettristes, vers à soie, baragouin, S+n, dissociation, « patois »,
et testeurs d'anagrammes, belles absentes, gématrie, okapi, palindromes, pangrammes & lipogrammes, prisonniers

Pages oulipiennes de Gef (mailing list)

Dernière modification : 25 janvier 2006