Blue Moon - Gef

Copie de mon ancienne page dynamique du wiki Blue Moon de Nicolas Montessuit
(reprogrammée localement en PHP au lieu de la syntaxe TeX mise au point par Montessuit)

[Rechargez la page pour afficher d'autres réalisations]

Quatorze décillions de poèmes
ou plus précisément l'une des
14 346 483 754 816 115 705 326 675 655 584 267 587 983 049 452 304 840 087 890 625
versions d'un sonnet hystórique

El Desplazado (por ± 7)

Je suis le Tendeur, -- le Veule, -- l'Incontinent,
Le Principat d'Arabie à la Toupilleuse abouchée :
Ma seule Étrangère est morte, -- et mon lusitanien constituant
Positionne le Soleil nodal de la Mélanostimuline.

Dans la numérologie du Toluol, Toi qui m'as conspué,
Rendosse-moi le Pecq et la menuisière d'Ithaque,
La flemmarde qui pistonnait tant à mon coéquipier désorienté,
Et la travée où le Panama à la Roseur s'allie.

Suis-je Amoghavarsa ou Phalaris ?... Lutatius ou Bissing ?
Mon froment est roublard encor du baisemain de la Reine ;
J'ai rétréci dans la Grossiste où navigue la Sismologie...

Et j'ai moins cinq fois vague treillissé l'Adda :
Modelant tour à tour sur la macédoine d'Orry
Les soupirants de la Saint-Simonienne et les crickets de la Féculence.

Gef d'après Gérard de Nerval, Jean Lescure, Raymond Queneau & Paul Robert
[27 janvier 2003]

Le sonnet suivant a une probabilité non nulle d'être un chef-d'œuvre inoubliable
(disons de l'ordre du sesvigintiducentillionième)

péWùôXèGDyAubh... Z2kœlnpàKàtûEvNï3j
. j8yCiFKPUcâç4ëj. T6OVNxaé « Kœ6fW8H9pZ4V
WIùKœfJÿé09tüCJPF0 ? näô « UMUç... à7Y & s19
àmia6c5iBoödÿQûrÿ ! « JrlkDJê) èMSçL7

 ? UqüaæDce) jwèè « d : xNw3 & 0æZöœ  & qBD
çoAOK (w : æSCG3gD rKäàSuRYOä, W5 : ÿjïJDwUTR
0â. lOsP ; Xÿâco & 6h'Pn) zwefAIRs0ö'œN
ày2JVïïQ4ûüuçsLT3irO » ... àee) UEsz : çTXkGe

éYJh : RUi. ëE9KE9-, îîydzôèt1YU : zwFRj
H : -. 5LgüMü3Q & SYçn8îp2 : R2ogjg6ÿkJêve053
 ? EDYQ ; riêiâax2 « hYi ; ïhsùÿëBsrwIJ. -. S-

âZ7ràHûI ? ZêR » f. tKvjW1ïCL' ? Fùnä'vYà »
, 9v,  » mcdZ ? êïmM8hMfg7UzUÿiTlàxcP4pS
OyPaW-Wpj2QWdû- : k...  & A ? Iœ85 & 95öbæ... 'xB (

Gef d'après Jorge Luis Borges (entre autres !)
[27 janvier 2003]

Voici un autre poème légèrement plus proche d'un langage humain
(le nombre de solutions est d'environ cent mille duosexagintillions, c'est-à-dire 1 suivi de 377 zéros)

Récapitulons

Re neun co Lúlélceus, -- le Naac, -- s'Onpuspapú,
Po Rsopco r'Esoiriocu ò lu Puec ocisie :
Le taapa Óceito anp lecna, -- ol not part nulntescú
Tensa pe Ropoar naut ci cu Nísotsusuu.

Ralp nu ruil ri Sussuue, Soo nie l'al tucralá,
Pasnr-taa ru Tiosopiltu ic co tar p'Etosui,
Li nloac rio nleunaut lupl ù lol ceaas lócená,
Ic ra psielra aù co Casrnu à nu Siru s'aclao.

Piit-ti Icoil ei Lcápul ?... Sutersar ui Sitet ?
Sep nnasp els pieni anpit ni reunos ro ru Laenu ;
T'oa râpú pact ri Scanna oà titi pa Ponìru...

In c'ae reip tuec coicpouup nnitesnú s'Ultárol :
Cacupacl raol ù soec len co luri s'Ocntái
Cat laasatt co ri Suucti es lup ttut ci te Nái.

Gef d'après Camille Abaclar & Georges Perec
[30 janvier 2003]

Valid XHTML 1.0 Transitional Retour à mes textes oulipiens de 2003

Autres pages dynamiques : monnets, sonnets lettristes, vers à soie, baragouin, S+n, dissociation, « patois »,
et testeurs d'anagrammes, belles absentes, gématrie, okapi, palindromes, pangrammes & lipogrammes, prisonniers

Pages oulipiennes de Gef (mailing list)

Dernière modification : 25 janvier 2006