Textes lus au mariage de Marina & Gilles, le 19 Avril 1998


Faits promis par Marina

Mon amour pour toi n'ira pas sans mon tact, mon soin,
mon goût pour la raison, ni ma passion pour l'art.

Voici ma proposition : dis oui à mon concours, mon appui, mon support.
Souscris-y, mon amour, passons nos jours à l'unisson.

Sois convaincu d'avoir toujours à moins d'un pas ta Marina.

Si nous avons un bambin (ou plus), nous saurons lui offrir l'amour,
lui bâtir la conviction qu'il vit un fait mirobolant.


Serments de Gef

Je mets en exemple ce verset : "Je me sens d'ébène nègre, et en même temps je me sens belle."

Très chère femme préférée, être ensemble me met en fête ! Je te révère de mes sens et de mes pensées. Je m'éprends de tes gestes en même temps élevés et réservés. Cette tendresse mêlée de respect, cette fermeté tempérée de clémence, cette trempe semée de déférence, bref cette belle essence me renverse et j'en reste bée.

Je t'entends peser les gens et les événements de cette Terre en termes sensés, exempts de sentences bêtes et prédécrétées. Je te sens pencher vers les éléments créés : les belles lettres, les détrempes, les bêtes de scène, les ensembles de vents, même les vêtements d'esthètes et les mets de chefs. Je décèle tes préférences envers les recherches de l'entendement, et je m'en délecte. En même temps, ces recherches ne prétendent être en précellence.

Tes pensées entremêlent celles de cent terres et de trente mers. Elles se révèlent être celles des exégètes et des experts en l'Éternel. En ce sens, elles me ressemblent : être rebelle envers les rentes; défendre les serfs, les hères et les désespérés; rejeter les règles démentes des sectes (elles sentent le renfermé); respecter les préceptes de ce temple, élevés vers l'excellence.

En effet, je ne cesse de me référer envers ces textes célestes et vénérés, les célèbres lettres de l'Extrême Est et les dépêches récentes en Grec. Ce père est révérend-prêtre, berger des êtres, et cette femme descend elle-même de berger de même temple ! J'entends engendrer des bébés et les élever en respect de ces textes.

Je te présente le serment de te défendre des serpents pervers, et de te respecter même en présence de démêlés. J'espère fermement ce rêve : être ensemble et s'entendre éternellement, en temps de fête et en temps de gêne, se délecter de l'Éden et ne rester enfermés en Enfer. En effet, remettre le temps entre les membres de l'Éternel est d'excellent gré. Je respecte réellement le Verbe.


Pinacogrammes de Marina & Gilles


Voir aussi les versions monovocaliques de la Genèse, du Cantique des Cantiques et du Notre Père

Autres exercices oulipiens : p. 1, p. 2, p. 3, p. 4, p. 5, p. 6, p. 7, p. 8, p. 9, p. 10, p. 11,
p. 12, p. 13, p. 14, p. 15, p. 16, p. 17, p. 18, p. 19, p. 20, p. 21, p. 22, p. 23, sélection

Valid XHTML 1.0 Transitional Gilles Esposito-Farèse <gef@iap.fr>

Dernière modification : 23 Avril 1998